Vous est-il déjà arrivé de ne pas « cliquer » avec quelqu’un, et que vous étiez en quelque sorte obligé de côtoyer cette personne? C’était un collègue, un beau-frère, le chum de votre amie, votre patron? Étiez-vous capable d’empathie?

Que faire pour être capable de bien vivre cette relation? Comment la rendre plus légère?

« Je devenais très impatiente quand j’avais l’impression de perdre mon temps, que les événements n’allaient pas à mon rythme. Je trouvais cela difficile, et en plus je me faisais reprocher mon non-verbal. Je voyais bien que le fait que je ne puisse pas instaurer une relation avec certaines personnes me causaient des problèmes, mais que faire? »

Et un jour, illumination! J’ai lu les trucs suivants qui m’ont concrètement aidé à « respirer par le nez » et à me gérer avec les personnes pour lesquelles je trouvais cela difficile.

Pour améliorer votre relation (moyen et long terme)

Truc #1 : Listez trois éléments que vous appréciez chez cette personne

  • Pour vous aider à en trouver :
    • Y a-t-il quelque chose que vous admirez chez cette personne? Une qualité? Quand vous croisez cette personne, ne regardez que les éléments positifs. Par exemple : elle organise bien les rencontres, elle est polie, elle est diplomate, elle s’exprime clairement, elle est généreuse, elle est toujours bien mise, etc.
    • Écrivez-les.
  • Gardez bien en vue les éléments que vous avez notés. Par exemple dans votre cahier de note, sur un post-it visible, sur le frigo, dans votre voiture, en fond d’écran de votre tablette, etc.
  • Observez-vous changer d’attitude graduellement vis-à-vis cette personne!

Pour les plus courageux, l’étape d’après serait d’inviter cette personne à prendre un café, ou un lunch pour lui dire ce que vous appréciez d’elle. Avec cela, c’est certain que votre relation changera et qu’elle sera renouvelée!

Truc #2 : Comprendre l’univers de l’autre

  • Prenez une feuille de papier, dessiner quatre quadrants.
    1. Travail : son travail, ses responsabilités, ses problèmes.
    2. Maison : sa famille, ses responsabilités, ses problèmes.
    3. Passé : difficultés, tragédies.
    4. Rêves : objectifs, rêves, ambitions.
  • Donnez-vous trois minutes par quadrant pour inscrire le plus d’information que vous pouvez.
  • Quand vous aurez terminé, lisez le tout à voix haute avec l’intention de mieux comprendre l’autre.
  • Relisez votre liste au besoin.

En comprenant mieux l’univers de l’autre il est plus facile d’être empathique et indulgent.

 

Réagissez mieux en pleine action (court terme)

Au cours d’une discussion ou d’une interaction où vous sentez que ce sera impossible de vous entendre.

Truc #1 Demandez-vous avant de répondre ou d’argumenter :

Comment cette personne se sent elle vis-à-vis la discussion conflictuelle actuelle?

  • Quels sont ses besoins par rapport à la situation?
  • Comment pouvez-vous répondre à ses besoins sans sacrifier vos propres besoins?

Souvent, juste en se posant ces questions, la tension diminuera.

 

Bonne chance dans l’application de ces trucs. Pour moi, ils ont fonctionné. Ne serait-ce que de m’arrêter mentalement quand la discussion s’envenime pour faire le point sur qu’est-ce que je veux comme issue et éventuellement de mesurer la valeur pour moi, dans le contexte, de créer une relation plus harmonieuse à long terme.

 

Quel est votre avis? 

15% de rabais sur la formation en ligne pour les abonnés à l'infolettre.

Commencez dès maintenant à créer un futur plus performant! (apprendre librement et à prix invitant, qu'en pensez-vous?)

😎Recevez chaque 2 semaines des conseils gratuits pour vous aider à développer votre leadership.

Vous êtes maintenant abonné!