Le style de leader coach est un style de leadership optimal pour développer l’autonomie des membres de votre équipe et favoriser l’apprentissage par les erreurs (encadrées!).

D’abord il faut savoir qu’être un leader coach n’est pas être un coach professionnel! Cela dit, vous pouvez utiliser des outils performants provenant du coaching professionnel et ajouter l’approche coaching dans votre coffre à outils.

Dans cet article nous verrons ce qu’est un coach, dans quel contexte le style de leader coach est le plus approprié et trois outils pour le mettre en place.

Qu’est-ce qu’un coach?

En anglais, un coach est un type d’autobus permettant de voyager sur une longue distance.

Ni le chauffeur ni l’autobus ne décident le chemin pour vous. À un moment vous avez pris une décision d’aller vers quelque part, choisi votre compagnie de transport, acheté votre billet, tout cela dans l’espoir de vous rendre à votre point B avec succès!

Un coach est une personne qui vous accompagne d’un point A à un point B. En coaching professionnel le point B est décidé par le coaché. En entreprise, votre gestionnaire et vous avez probablement une entente sur le point B. C’est généralement ce qui ressort des évaluations de performances! Plusieurs points « B » à atteindre!

Et un leader coach?

Un leader coach peut utiliser certains outils provenant du coaching professionnel afin de créer de l’autonomie et de la motivation dans son équipe. Il accepte de ne pas avoir réponse à tout, ou de donner les réponses en tout temps même s’il les a. Il accepte qu’il y ait un processus d’apprentissage, d’essais et d’erreurs, tout en ayant un objectif clair en tête.

Par exemple : si une personne de votre équipe souhaite obtenir un poste plus sénior, le gestionnaire va graduellement laisser plus de place à cette personne, tout en gérant les risques et en offrant un encadrement clair, selon un objectif établi.

 

Dans quel contexte le style de leader coach est-il approprié?

Le style de leadership coaching est approprié quand une personne est motivée à apprendre, à envie de se développer et qu’il y a un but à atteindre.

Ces éléments sont clés : 1-motivation 2-but et résultats clairs à atteindre.

Si vous n’avez pas cela, les outils ci-dessous ne mèneront pas aux résultats que vous souhaitez.

 

Voyons maintenant quels outils provenant du coaching professionnel vous pourriez utiliser.

 

Comment être un leader coach? Trois outils.

1. Poser des questions

Un leader coach pose plus de questions qu’il ne donne de réponses!

Dites-vous que lorsqu’une personne vient vous poser une question, celle-ci a bien souvent une idée de la réponse! On observe généralement plutôt un besoin de valider ou d’échanger sur une solution possible qu’un besoin d’avoir la solution.

Favorisez l’autonomie et la responsabilisation en posant plus de questions.

Exemple #1

Vous recevez une question du type :

  • Que penses-tu que je devrais répondre à tel client?
  • Quelles sont les priorités cette semaine?

Je vous invite à répondre par une autre question :

  • Avec les informations que tu as, quelle serait ta réponse?
  • Fais-moi savoir les priorités que tu vois, et nous verrons les ajustements à faire ensuite.

Dans plusieurs cas, la réponse de la personne sera la bonne et vous n’aurez qu’à la remercier pour sa question.

Cela n’est pas banal. Vous allez créer un sentiment de motivation et de confiance.

Exemple #2

Vous faites une demande à une personne de votre équipe. Afin de vous assurer que la personne a bien compris et qu’elle a tout en main, vous pouvez demander l’une ou l’autre de ces questions :

  • Comment vas-tu t’y prendre pour réaliser le tout selon l’échéance?
  • Quelles sont tes étapes?
  • Quel est ton plan de match pour ce dossier?
  • Si tu as besoin d’aide et que je ne suis pas disponible, comment pourras-tu trouver les réponses?

Exemple #3

Une personne commet une erreur. Soyez curieux. Demandez :

  • Que s’est-il passé?
  • Qu’apprends-tu de cela? (le leader coach est là pour permettre à l’autre un apprentissage)
  • Que mettras-tu en place pour éviter de reproduire cette erreur?
  • Que pourrais-tu enseigner à d’autres afin de leur faire gagner du temps et éviter cette erreur?

Exemple #4 

Une personne est bloquée dans une tâche ou un dossier, essayez :

  • Qu’est-ce qui bloque exactement?
  • Comment peux-tu contourner cela?
  • Quelles options vois-tu?

 

Attention les questions du type : « Tu ne penses pas que tu devrais faire ceci ou cela? » ne sont pas vraiment… des questions. Ce sont des opinions avec des points d’interrogation!

Favorisez les questions ouvertes, c’est-à-dire celles qui nécessitent de développer une réponse.

 

2. Écouter et refléter

Pour adopter un style de leader coach, écoutez plus que vous parlez. Plus vous allez écouter, plus vous allez observer des situations qui se répètent et offrir des reflets facilement.

Avant de donner un reflet (une rétroaction sur ce que vous observez), demandez toujours la permission. Cela va créer de l’ouverture chez l’autre, c’est-à-dire que l’autre va vraiment plus vous écouter.

« Me permets-tu de te donner une rétroaction? » peut faire des miracles!

Des exemples de reflets

  • Je ne sais pas si tu as remarqué, mais à chaque fois que tu travailles avec telle personne / ou sur tel type de dossier, tu as plus de questions. Avais-tu remarqué?
    • Dans l’affirmative, enchainez avec « De quoi as-tu besoin afin de pouvoir gérer ses dossiers de manière plus fluide? »
  • Tu me poses souvent la question sur la clarification de tes priorités et que cela te bloque dans ton travail lorsque tu n’obtiens pas la réponse rapidement. Que pourrait-on mettre en place pour que tu aies plus facilement accès aux réponses et puisse avancer plus facilement?

Un reflet se termine toujours par une question. Vous pouvez demander à la personne de valider votre perception ou partager une solution.

 

Cet autre article de blogue parle aussi de question et d’écoute, lisez-le en cliquant ici.

 

3. Inviter à la mise en action

Quelle est la meilleure manière d’apprendre? Je dis souvent que vous pouvez lire des livres sur l’apprentissage de la conduite d’une motocyclette, mais ce n’est qu’en la conduisant que vous apprendrez vraiment toutes les nuances et gagnerez en confiance.

L’apprentissage théorique seulement n’a pas un grand impact dans le concret. Un coach le sait. C’est pourquoi il vous propulse dans l’action entre chaque session de coaching.

En tant que leader coach, votre rôle est de laisser de l’espace à l’autre afin qu’il apprenne, mais ces actions peuvent très bien être suggérées par vous, tant qu’elles servent l’objectif (le point B) et sont acceptées par l’autre.

Exemple: Disons que vous coachez quelqu’un à déléguer plus. Donnez-lui comme mandat de déléguer une tâche à une personne de confiance cette semaine et de vous revenir avec le résultat. Si la personne ne sait pas comment faire, donnez-lui votre meilleur truc et demandez-lui ce qu’elle pourrait essayer! Et petit à petit, vous l’invitez à déléguer plus, puis vous lui demanderez quelle sera sa prochaine étape et finalement la personne sera autonome sur cet objectif. Contrairement à mentionner à une personne de déléguer à chacune de ses évaluations de performance, mais sans accompagnement… vous obtiendrez des résultats en favorisant la mise en action et en faisant le suivi sur ce que vous vous êtes dit!

 

En conclusion

Le style de leadership coach est un style durant lequel le leader investi sur l’apprentissage des personnes, à développer leurs forces et à résoudre leurs faiblesses. Son but est de faire grandir et de favoriser de l’autonomie.

Si vous voulez en savoir plus sur les six styles de leadership, lisez cet article.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les compétences essentielles des coachs certifiés, venez les consulter sur le site d’ICF Québec.

guide à télécharger

*Nouveau guide*: Avoir des conversations difficiles efficaces et bienveillantes.

Avoir des conversations difficiles et oser régler ses conflits sont des actions qui peuvent réellement se transformer en un levier extraordinaire pour plus de performance, plus de satisfaction et plus de profondeur dans les relations.

Recevoir le guide sur les conversations difficiles

C'est parti! Vérifiez votre boîte courriel!