Ceux qui réussiront le mieux dans l’officialisation des politiques de télétravail seront ceux qui éviteront ces erreurs lorsque vient le temps d’encadrer le télétravail.

Voici 5 erreurs à éviter afin que le travail d’équipe et l’atteinte des objectifs soient optimaux dans un contexte de collaboration à distance.

1- Faire comme les autres

Vous sentez peut-être une pression d’établir une politique de télétravail et vous n’en avez jamais fait. Il peut être tentant de faire simplement comme les autres car il doit y avoir une « raison ».

Prenez plutôt le temps de faire le point sur votre contexte :

    • Désirez-vous une politique pour l’entreprise au complet?
    • Est-il possible que certaines équipes aient des variations de règles de fonctionnement selon la nature de leur travail?

Imaginez que nos tailles de vêtement seraient « one size ». Une petite partie de la population serait vraiment confortable, n’est-ce pas?

Parfois, pour que la situation soit simple, nous établissons des règles globales. Malheureusement, elles peuvent perdre de leur sens. Osez faire du sur mesure pour vous.

2- Ne pas tenir compte des caractéristiques de ceux qui occupent le poste

Certaines personnes ont besoin de plus d’encadrement que d’autres. Que ce soit pour leur personnalité, leur expérience, leur ancienneté dans l’entreprise, etc. Certains ont besoin de travailler seuls, et d’autres en équipe. En tant que leader, vous avez un rôle à jouer afin de créer une culture d’équipe bienveillante ET livrer des objectifs.

Je pense que les règles uniformes pour une grande entreprise sont difficilement applicables, mais que votre équipe doit avoir un fonctionnement clair en ce qui a trait à la collaboration.

3- Gérer comme « avant »

En télétravail, l’attachement à l’entreprise diminue. Ce sont les gestionnaires, les collègues ainsi que les projets qui font toutes la différence.

D’un côté, cela met de la pression sur les gestionnaires. De l’autre, c’est une belle opportunité pour tous de développer leur leadership et de devenir des leaders de leur temps; des leaders humains.

Quand je dis que l’erreur est de « gérer comme avant », cela veut dire pour les gestionnaires d’arrêter de :

    • Ne pas avoir le temps d’encadrer leurs équipes. Nous en parlions dans un article précédent.
    • Ne pas avoir les conversations difficiles au moment opportun.
    • Avoir peur de prendre des décisions qui risquent de ne pas faire l’unanimité.
    • Décider seul.
    • Faire plusieurs annonces « surprises » car ils n’ont pas le temps de bien gérer le changement… cela peut mener à des changements de direction… et un gestionnaire qui change toujours d’idée ne crée pas d’engagement.

Autrement dit, les gestionnaires ont besoin de monter en compétences rapidement et efficacement sur deux aspects : la gestion du temps et de l’énergie ainsi que le courage managérial.

4- Sous-estimer le besoin de planification et de définition du travail

Si mieux gérer son temps est essentiel pour les gestionnaires, il est aussi important d’aider son équipe à prioriser en étant clair sur les essentiels et les échéances.

En télétravail, c’est une erreur de prendre les choses pour acquis en termes de définition de tâches et de priorités. Les gens sont isolés! Le risque de travailler en double est accru. Et comme il est plus complexe de poser des questions à son gestionnaire, les collaborateurs peuvent souvent décider de travailler sur un truc plutôt qu’un autre car ils ne veulent pas être en attente. Cela dit, ils ne travaillent pas nécessairement sur les bonnes priorités.
Certains collaborateurs n’osent pas non plus valider les priorités s’ils sont nouveaux, timides, etc.
Cela revient au rôle du gestionnaire et aux caractéristiques des personnes qu’ils gèrent.

Votre style de gestion doit être adapté à votre réalité.

5- Oublier le sens

Le sens, en résumé, c’est la direction. Et cette direction doit être claire et inspirante.
Le sens est tout aussi important dans la définition de votre politique de télétravail que dans vos règles de collaboration dans l’équipe. Pourquoi faisons-nous cela? À quoi cela est-il rattaché? Qu’est-ce qui a motivé une telle décision?

Dans le monde d’aujourd’hui, communiquer le sens des décisions en lien avec la vision est clé.

Conclusion

Pour conclure, quand vient le temps d’encadrer le télétravail, ne soyez pas en réaction pour déterminer de nouveaux fonctionnements. Prenez le temps de faire le tour de la question et vous aurez beaucoup plus de succès. Dépenser votre énergie consciemment et augmentez votre efficacité ainsi que l’engagement de vos équipes!

guide à télécharger

*Nouveau guide*: Avoir des conversations difficiles efficaces et bienveillantes.

Avoir des conversations difficiles et oser régler ses conflits sont des actions qui peuvent réellement se transformer en un levier extraordinaire pour plus de performance, plus de satisfaction et plus de profondeur dans les relations.

Recevoir le guide sur les conversations difficiles

C'est parti! Vérifiez votre boîte courriel!