Depuis une dizaine d’années, le taux d’engagement des employés tournait autour de 30%. Présentement, ce serait 21%* des personnes qui s’évaluent comme étant très engagées au travail. Un employé désengagé fait 60%* plus d’erreurs. Alors, quel type de gestionnaire être pour engager mieux ses équipes?

La pression revient toujours sur les gestionnaires qui seraient responsables de 70%* de la variation de l’engagement du personnel. Ouch. Ces gestionnaires, qui ont déjà pas mal de pression, sont encore visés.

Voici quelques causes de désengagement :

  • Les mêmes problèmes qui se reproduisent ou perdurent;
  • Promesses non tenues;
  • Manque d’information et de communication;
  • Changements trop fréquents, sans explication ou sans sens;
  • Manque de reconnaissance;
  • Non-implication dans les décisions.

Voici comment être un gestionnaire plus engageant dans votre contrôle.

1.Acceptez qui vous êtes

Premièrement, vous êtes un humain. Vous vivez de la pression. Vous avez aussi une personnalité et des préférences.

On dit souvent qu’un leader doit mieux se connaître et c’est vrai.

Un leader doit mieux se connaître pour être plus engageant.

Mieux se connaître c’est reconnaître vos forces, accepter qui vous êtes et être en mesure de mieux communiquer vos besoins, vos attentes et avoir un meilleur impact sur ceux qui vous entourent.

Par exemple :

Le respect est une valeur importante pour vous? Et dans son application, vous pensez que dire ce qui doit être dit au moment opportun fait partie du respect? Dans ce cas, communiquez clairement cela à vos équipes. A contrario, si vous ne savez pas articuler certains principes fondamentaux, vous pouvez créer des conflits latents ou être impatient, sans trop savoir pourquoi.

L’auto-formation en ligne Mieux se connaître et incluse dans l’auto-formation en ligne Engager et Mobiliser, ce n’est pas pour rien 😉

2.Restez stratégique

Puis, en tant que leader, restez stratégique dans votre contexte et dans ce que vous faites au quotidien.

Envers le contexte

La semaine dernière nous discutions de comment monter en puissance, et le contexte en fait partie. Je comprends que vous êtes (trop) occupé. Je comprends que vous n’avez pas de moment de recul. En fait c’est là le problème. Sans recul, comment voulez-vous être stratégique? Comment voulez-vous prendre le temps de remarquer ce qui se passe autour de vous?

Préférez-vous continuer d’être en réaction et d’insister sur la tâche ou avez-vous envie de vous sentir mieux, plus en contrôle et agir plus pertinemment?

Tout ce qu’il vous faut ce sont quelques minutes de recul afin d’observer ce qui se passe. Vos clients, comment vont-ils? L’organisation, comment se porte-t-elle? Quels sont ses défis? Les membres de votre équipe, comment vont-ils? L’équipe, elle, atteint-elle ses objectifs?

Donc, en tant que gestionnaire, si vous manquez d’information sur le contexte ou les décisions, que pouvez-vous faire? Ma réponse simple est : allez demander.

Puis transmettez ce qui est pertinent à votre équipe.

Envers ce que vous faites

En lien avec ce que nous venons de voir, depuis quand n’avez-vous pas analysé ce que vous faites dans une journée, une semaine ? Oui, vraiment!

Si vous êtes une personne de défi, je vous invite à mesurer votre temps. Cela vous permettra de mieux gérer votre temps ET aussi de savoir quel boss être pour engager mieux ses équipes!

Si vous ne passez pas assez de temps à clarifier vos attentes, à éviter que deux personnes travaillent en double, ou au contraire si vous passez beaucoup de temps à justifier vos décisions, à lire des rapports et à régler des « feux » opérationnels, voici ce que vous pourriez plutôt prioriser:

  • Gérer la performance (et la non-performance);
  • Créer un environnement où il fait bon vivre;
  • Impliquer l’équipe dans la détermination des objectifs ou la prise de décision;
  • Expliquer (et non justifier) clairement le pourquoi et le sens des décisions;
  • Coacher les personnes de première ligne pour débloquer les situations.

Je viens de citer des tâches à arrêter ou commencer à faire, il y en a d’autres! Je vous invite à prendre le temps de mesurer votre temps pour déceler exactement quoi ajuster.

3.Rapprochez-vous

Créer des relations de confiance est essentiel à l’engagement de vos équipes. Pensez à votre propre désir dans votre travail. Même si vous êtes plus introverti ou plus orienté sur la tâche, je suis convaincue que l’ambiance de l’équipe et la qualité de la relation avec votre gestionnaire est clé. Même si votre travail n’est qu’un « travail », il est définitivement plus léger lorsque l’ambiance est positive.

De chaque personne

Si vous souhaitez être plus engageant, sachez qu’il faut prendre le temps avec chaque personne. Oui. Une fréquence de 1 ou 2 semaines est idéale. Un 30 minutes peut être suffisant. Comment voulez-vous connecter, créer une relation et anticiper les problèmes si vous ne prenez pas le temps avec chacun?
Vous n’avez pas le temps? Apprenez à déléguer et à faire confiance.

De vos équipes

Rapprochez-vous aussi de vos équipes. Faites des activités de consolidation d’équipe, des activités informelles, rassemblez-vous en personne (après tous ces mois en mode virtuel, vous allez voir l’effet bénéfique!).

Au niveau formel, des rencontres mensuelles où vous partagez sur l’avancement des objectifs, informez sur le contexte, et partagez les bons coups seront bénéfiques pour l’engagement. Si ces rencontres ont lieu en virtuel, prenez soin de bien organiser vos rencontres afin qu’elles soient dynamiques! Faites des sous-groupes pour que les gens connectent, utilisez des outils de sondages, de la musique, faites intervenir d’autres membres de l’équipe. Bref, utilisez votre imagination et amusez-vous!

Conclusion

Une personne engagée est active dans des projets, prend des risques, s’exprime. Alors quoi faire? Quel type de gestionnaire être?

Si vous ne notez pas ces caractéristiques de désengagement chez un ou plusieurs membres de votre équipe, développer vos compétences à ce niveau. Ce sera aussi bénéfique pour eux que pour vous de mieux vous connaître, de faire des choix plus stratégiques et de bâtir des relations de confiance.

L’auto-formation engager et mobiliser peut vous aider ainsi que tout notre catalogue d’auto-formation et si votre budget est plus limité, vous avez des tonnes d’articles ici même. Nous répondons même aux questions sur la messagerie instantanée, alors profitez de tous ces services!

*Source: article 9 statistiques sur l’engagement des employés qui comptent en 2021 paru le 3 mai 2021 dans l’Entrepreneur.

Téléchargez le guide gratuit

 

Rendre les rencontres virtuelles efficaces, dynamiques et productives.

Si vous n’êtes plus du tout enjoué par les rencontres virtuelles et que vous avez envie de parer au manque de préparation, d'engagement et de concentration.

*Attention… en téléchargeant ce guide vous aurez plein de trucs à mettre en pratique.

Félicitations! Regardez votre boîte courriel (et vos indésirables au besoin!)