Le rôle de gestionnaire est rempli de paradoxes… pour moi c’est un art d’être en recherche perpétuelle d’équilibre! Prendre des décisions rapidement sur des dossiers complexes !?! Livrer des dossiers stratégiques en ayant des activités journalières courtes et variées (et surtout fragmentées!) Être responsable… en ne faisant rien de concret !?!

Quoi qu’il fasse, le gestionnaire est sans cesse poursuivi parce ce qu’il pourrait et devrait faire. (Mintzberg)

Pour moi, le meilleur gestionnaire est celui qui ne cesse de mieux se connaître, de s’améliorer et qui navigue entre tous ces paradoxes avec équilibre. Plus il trouvera son propre art, plus il aura de plaisir et de succès!

Voici à ma manière, trois premiers paradoxes inspirés du livre « Gérer (tout simplement) » de Mintzberg.

1. La superficialité

Comment approfondir la réflexion alors que la pression pour obtenir des résultats est omni présente? J’ai connu des gestionnaires qui valorisaient à l’extrême la décision superficielle : « J’ai pris 50 décisions aujourd’hui! » et d’autres qui n’osaient pas décider… quel est le meilleur équilibre selon vous?

 Mes trucs :

    • Faites un analyse des impacts et des risques! Même sommaire – une liste de +/- sur un post it permet aussi de relativiser et d’aider à la prise de décision… un appel à un collègue ou à son patron pour un deuxième avis est aussi assez rapide!
    • Soyez créatifs! Connaissez juste assez votre domaine, les impacts, les risques, les personnes clés pour être en mesure de susciter ou de créer par vous-même des solutions qui vous mèneront à une bonne gestion des priorités. (Inscrivez-vos priorités très clairement et utilisez-les comme filtre de décision!)

Développez votre courage de prendre des décisions avec la formation en ligne « Développer votre courage managérial et votre capacité à déléguer ». Elle vous donnera des outils d’aide à la décision et vous aidera à prendre des décisions impopulaires. Vous y développerez aussi votre courage d’agir, de dire, de persévérer, d’apprendre et de déléguer.

2. La difficulté de planification

Comment planifier, concevoir des stratégies, réfléchir entre le concret et le conceptuel et comprendre les spécificités de chaque situation? Ouf!!

    • Créez votre routine! J’ai une routine du matin où je valide mes objectifs du jour et comment ils s’alignent dans ma stratégie et mes objectifs à moyen et long terme. J’ajuste ensuite mon agenda en conséquence (oui oui j’annule ou reporte des rencontres au besoin!)
    • Priorité à son rôle : Qu’est-ce que les autres attendent de vous en tant que gestionnaire? Que vous preniez des décisions? Que vous soyez disponible? au courant de votre domaine? Que vous travailliez sur vos objectifs, vos orientations? Alors… que faites-vous toujours en réunion? Osez-vous dire non? Oh là là que de questions…
    • Bloquez vous des plages et RESPECTEZ-LES! Ce qui a bien fonctionné pour moi était de bloquer deux plages horaires dans mon calendrier, avant 10h et après 16h. Ce qui a vraiment fonctionné c’est de les respecter. Cela me permettait d’être présente, de m’organiser, de réponde aux urgences, de respirer un peu, de faire tout le côté informel de mon travail. Quelle routine pourriez-vous mettre en place? Comment allez-vous la communiquer? Parce qu’un autre facteur de succès est de communiquer ces plages! Vous verrez graduellement les gens venir à votre bureau et vous réglerez beaucoup plus de dossier « sur le fly » qu’en réunion! Vive l’efficacité!

Avez-vous vos 3 niveaux de vision?

3. La difficulté de recul

Comment gérer le quotidien, les imprévus, les imprévus et encore les imprévus en maintenant le cap dans la bonne direction ? Vous avez une rencontre de planification stratégique ou d’objectifs une fois par année et 1) le temps de participer à cet événement a été difficile à planifier 2) à votre retour vous êtes submergé par le flot de travail et vous laissez ça (un peu) de côté. Ça vous parle?

Si oui, voici mes questions pour vous :

    • À quel point vos objectifs vous motivent?
    • À quel point savez-vous vraiment dans quelle direction aller?
    • Que préférez-vous le plus : un rôle de sauveur ou un rôle de guide?
    • Qu’allez-vous faire pour trouver l’équilibre?

Si non, quels sont vos trucs à vous pour garder le cap tout en gérer le quotidien?

Moi j’aime bien un micro point mensuel et un point formel trimestriel où je révise, communique, fait le suivi et ajuste.

 

Quel autre exemple vous vient en tête?

Téléchargez le guide gratuit

 

Rendre les rencontres virtuelles efficaces, dynamiques et productives.

Si vous n’êtes plus du tout enjoué par les rencontres virtuelles et que vous avez envie de parer au manque de préparation, d'engagement, de concentration et répondre à la problématique de la saturation des participants… ainsi qu'aux problèmes techniques.

*Attention… en téléchargeant ce guide vous aurez plein de trucs à mettre en pratique.

 

Félicitations! Regardez votre boîte courriel (et vos indésirables au besoin!)

Téléchargez le guide gratuit

 

Rendre les rencontres virtuelles efficaces, dynamiques et productives.

Si vous n’êtes plus du tout enjoué par les rencontres virtuelles et que vous avez envie de parer au manque de préparation, d'engagement et de concentration.

*Attention… en téléchargeant ce guide vous aurez plein de trucs à mettre en pratique.

Félicitations! Regardez votre boîte courriel (et vos indésirables au besoin!)