L’automne, la pandémie qui s’étire et les restrictions qui n’en finissent plus de brimer la liberté sont quelques facteurs qui peuvent faire que ces temps-ci, vos émotions sont plus difficiles à gérer et à accepter.

En fait, peu importe à quel moment vous lisez cet article, c’est probablement qu’un contexte vous y amène, pour vous, pour quelqu’un d’autre. Personne n’est à l’abri d’une période difficile.

Et si vous aviez des clés simples vous permettant de mieux comprendre et gérer vos émotions? Et si ces clés permettaient de faire la paix avec vos émotions?

Dans cet article j’explique simplement et brièvement le fonctionnement des émotions et vous donne 3 clés pour mieux les gérer.

Les émotions

Premièrement, vos émotions agissent comme un messager. Elles veulent vous faire comprendre quelque chose, elles veulent vous montrer quelque. Mon conseil : écoutez-les.

Si vous êtes triste et que vous faites semblant de ne pas l’être, cela n’aura que pour effet de vous créer un mal-être. Et si vous ne savez pas comment gérez votre mal-être positivement, il peut se transformer en addiction, en frustration ou en mal de vivre.

Une émotion n’est pas non plus à rationaliser. Par exemple : vous êtes en colère et quelqu’un vous dit : « Calme toi, ce n’est pas grave. » Je parie que votre colère ne va pas vous quitter 😉

On ne rationalise pas une émotion. C’est inutile. La partie de votre cerveau qui est en action lorsque vous êtes sous l’émotion, n’est pas la même partie du cerveau qui rationalise. C’est comme si vous êtes au sous-sol et quelqu’un vous parle du 3e étage et vous demande de venir l’y rejoindre sans passer par les escaliers.

Il y a des manières simples de gérer ses émotions et ces outils sont gratuits et accessibles à tous ceux qui le veulent!

Alors, voyons 3 clés pour gérer vos émotions:

1. Les nommer

Aussi fou que cela puisse paraître, nommer vos émotions va permettre à cette partie du cerveau de se faire entendre.
« Cette nouvelle me rend triste. »
« Je me sens frustré aujourd’hui. »
« Je me sens incompris. »

Peu importe, utilisez vos mots, pas de jugement sur pourquoi vous vous sentez comme cela. Vous avez le droit! Mais juste les nommer ne suffit pas.

Si vous voulez gérer vos émotions de manière positive, ne faites pas que les nommer et les « déverser » à quelqu’un puis espérer que toute la situation soit réglée.

Pour faire la paix avec ses émotions, il faut simplement des outils et ne pas s’arrêter ici. En voici.

2. Décortiquer ce qui se passe

Sous les émotions, il y a des besoins.

Par exemple : un besoin de mieux contrôler la situation, un besoin d’être reconnu, un besoin de bouger, un besoin de liberté, etc.

TRÈS IMPORTANT : Un besoin n’est pas une demande.

Lors de mes formations, les participants me disent souvent : « J’ai besoin que mon gestionnaire soit plus clair. », ou « J’ai besoin d’une équipe complète. » ou « J’ai besoin que la direction change d’attitude. ».

Bref, vous voyez? Des demandes…

Un besoin n’est PAS une demande à quelqu’un pour que votre problème soit réglé.

Un besoin est personnel. Tant que vous vous reposez sur le fait que les autres règlent vos besoins, vous ne gérez pas vos émotions efficacement et je parie que ces émotions feront leur apparition à nouveau.

Ce n’est peut-être pas facile à lire, mais oui, vous avez la responsabilité de vos émotions.

Et vous savez ce qui est merveilleux? C’est que si vous prenez la responsabilité de vos émotions, vous serez en paix avec vous-même de manière durable. Vous aurez encore des émotions évidemment, mais vous aurez démystifier la bête!

Alors qu’est-ce qu’un besoin si ce n’est pas une demande vers l’extérieur?

Cela ressemble à : « J’ai besoin de …. »
– clarté;
– me concentrer;
– connecter avec des personnes;
– comprendre ce qui se passe;
– d’une pause.

Donc un besoin est personnel et « intérieur ».

Si vous vous demandez comment trouver ce besoin, il vous faut un moment calme.

Personnellement, j’aime bien écrire mes états d’âmes dans un journal, car cela me procure beaucoup de clarté. Je vous invite à tenter cela! Pour d’autres c’est une marche en nature, conduire, méditer.

Une fois que vous avez mis le doigt sur votre besoin, vous êtes prêts à passer à l’étape suivante : la solution.

3. Passer en mode solution

Passer en mode solution veut simplement dire de prendre la responsabilité de répondre à ses besoins.

Par exemple :

  • J’ai besoin de clarté.
    • Qui peut clarifier le tout? Mon gestionnaire.
    • Je l’appelle et lui demande des précisions.
  • J’ai besoin de me concentrer.
    • Quel est mon environnement idéal pour me concentrer? Mon bureau. Mais mon bureau n’est pas disponible pour l’instant.
    • Comment pourrais-je trouver un endroit pour me concentrer? Pour ce travail particulier, je vais rester dans la cuisine mais je vais fermer Teams et informer mes collègues que pour la prochaine heure et demie je ne suis pas disponible. Je vais mettre une musique qui me permet d’être dans ma « bulle » et go, je me concentre.
  • J’ai besoin d’une pause.
    • Je suis fatigué. L’équipe a besoin de moi, mais j’ai vraiment besoin d’une pause. Que puis-je faire?
      • Ne pas me réserver un weekend intense de 6h de voiture et 10h de randonnée. J’ai envie de nature, mais je peux aller plus près, disons à 2h de voiture maximum et faire une randonné de 4-5h.
      • Ne pas faire de surtemps cette semaine et valider les priorités avec mon gestionnaire.
      • Faire venir du traiteur 3 fois cette semaine plutôt que de cuisiner pour la famille va me faire une super pause!
      • Etc…

Pour vos solutions, continuez à chercher jusqu’à temps que vous trouviez!!

En conclusion

Vous allez voir, si vous suivez ces 3 clés, vous ferez la paix avec vos émotions et allez observer une paix intérieure.

Seulement si les trois étapes sont présentes! C’est cela la clé ultime.

À ne pas faire : ignorer ses émotions, rationaliser ses émotions.

À faire : nommer, décortiquer, solutionner.

Vos émotions vous parlent, écoutez-les!

Pour aller plus loin

  • Si vous souhaitez plus de facilité à gérer les émotions des autres, aidez-les à nommer, décortiquer et solutionner!
  • J’aime vraiment le livre « L’agilité émotionnelle » de Susan David. Abonnez-vous à son infolettre mensuelle, c’est toujours génial.
  • Unique coaching a une auto-formation sur la gestion du stress et des émotions, si vous avez envie d’une liste de besoin, de vocabulaire, de plus d’explication sur le cerveau et aussi sur comment mieux gérer les émotions des autres, go! Voici le lien pour l’acheter.

Téléchargez le guide gratuit

 

Rendre les rencontres virtuelles efficaces, dynamiques et productives.

Si vous n’êtes plus du tout enjoué par les rencontres virtuelles et que vous avez envie de parer au manque de préparation, d'engagement et de concentration.

*Attention… en téléchargeant ce guide vous aurez plein de trucs à mettre en pratique.

Félicitations! Regardez votre boîte courriel (et vos indésirables au besoin!)