Un leader peut subir son lot de stress. Mais, comment peut-il diminuer le stress… qu’il cause aux autres? Cet article ne veut pas vous stresser 😉. Vous y trouverez des idées afin d’avoir un impact positif sur les autres, en partie, en diminuant le stress que vous pouvez causer, même si vous êtes de bonne foi.

D’abord, sachez que le stress n’est pas une chose que l’on veut éradiquer complètement. Quoi?

Le stress fait partie de votre fonctionnement physique et sert à vous protéger et à vous maintenir en vie. Ceci dit, si vous êtes stressé parce que vous êtes en retard ou que votre connexion Internet est lente. Sachez que votre vie n’est pas en danger! C’est que votre cerveau interprète des signaux extérieurs précis. Donc, quand vous connaissez ces signaux, ou ces facteurs générant le stress, vous pouvez mieux gérer votre stress et diminuer le stress que vous pouvez causer aux autres.

Que l’on se le dise, si vous êtes stressé, cela impacte les gens autour de vous: votre famille, vos collègues et vos équipes.

Voyons voir ce que vous pouvez faire pour mieux gérer le stress, en particulier, comment, en tant que gestionnaire, vous pouvez minimiser le stress autour de vous.

Vous préférez le format vidéo au texte? Regardez la vidéo récapitulative de l’article ci-dessous.

Comment le stress apparaît-il?

Le stress apparaît lorsque l’un ou plusieurs des facteurs suivants sont présents :

  • Le manque de contrôle;
  • Des imprévus;
  • De la nouveauté;
  • Un égo, une réputation ou une image menacée.

Chaque personne a des facteurs plus sensibles que d’autres. Mieux vous vous connaissez et connaissez les autres, plus vous pouvez être proactif afin de diminuer votre stress, ou le stress de ceux qui vous entourent.

En tant que leader, vous avez deux pouvoirs :

  1. Mieux gérer votre stress en mettant l’accent sur ce que vous contrôlez, en anticipant mieux les imprévus, en développant vos compétences, en développant une meilleure connaissance et confiance en soi.
  2. Avoir un impact plus positif sur vos équipes et vos collègues en agissant de manière proactive sur les facteurs qui peuvent diminuer leur stress. C’est de ce cas que nous parlons ici, si vous souhaitez lire des articles sur la gestion de votre stress, cliquez ici

 

Que pouvez-vous faire, en tant que leader, afin de diminuer le stress?

Retenez le principe que les facteurs créateurs de stress sont : manque de contrôle, imprévu, nouveauté et égo menacé.

Alors logiquement (bon… et c’est validé scientifiquement par Mme Sonia Lupin, Phd.), tout ce que vous pouvez faire pour:

  • donner un sentiment de contrôle
  • mieux anticiper ou mieux communiquer les imprévus
  • amener la nouveauté au bon moment, ou en bonne quantité
  • tenir compte de l’égo et de la réputation

sont un plus pour votre équipe et vos collègues!

Voici quelques idées et votre requête du coach est de trouver encore plus d’idée que vous pouvez laisser en commentaires et surtout, mettre en pratique!

Idées pour diminuer le stress

  • Offrir une marge de manœuvre sur
    • Les échéances;
    • Le contenu;
    • La définition des choses à faire;
    • La gestion personnelle du temps;
    • D’autres éléments qui donnent à l’autre un sentiment de contrôle sur sa tâche ou dans son rôle.

(Si vous subissez du micromanagement ou en faites vous-même, vous allez adorer l’article suivant, cliquez ici)

  • Donner des attentes claires sur les projets : quel est le budget (argent ou temps), quelle est la priorité ultime, quelles sont les fonctionnalités prioritaires, etc.
  • Clarifier les rôles et les responsabilités pour les personnes en général, mais aussi dans les réunions, dans les projets spécifiques. Cela n’est pas obligé d’être complexe, vous pouvez même demander à une personne de vous dire ce qu’elle comprend de son rôle… et vous n’aurez qu’à ajuster! Pas de gros projet d’écriture de rôles et responsabilités ici! 😉
  • Éviter l’incertitude au niveau de la performance offerte par un membre de l’équipe en offrant de la reconnaissance et de la rétroaction fréquemment.  Cela n’a pas à être formel nécessairement, mais cela a besoin d’être présent et fréquent. Par fréquemment, j’entends aussi souvent qu’hebdomadaire ou mensuelle.
  • Gérer mieux les changements en ayant une meilleure préparation, en analysant les impacts, et en communiquant consciemment. Par exemple : si vous n’êtes pas certain d’un élément important, attendez avant de parler. Je vois plusieurs gestionnaires qui ont un besoin de parler, et qui sans le vouloir donnent de l’information qui génère de l’incertitude chez leurs équipes. Si vous êtes en mode remue-méninges, trouvez une autre personne! Un collègue, un membre de votre réseau, un coach, un mentor! Bref, une personne qui ne sera pas déstabilisée.
  • Changer d’idée moins souvent! Autrement dit, si vous êtes aligné sur une vision et des buts et que votre changement d’idée concerne le « comment » se rendre au but afin d’être plus efficace ou plus bienveillant, cela sera compréhensible. Dans le cas où votre vision n’est pas claire ou comprise, vos changements d’idées seront stressants! Pour diminuer le stress, clarifiez votre vision et communiquez là! La communication se travaille!
  • Ne pas laisser de rumeurs ou de conflits perdurer. Occupez-vous de l’ambiance et visez un environnement sain et non menaçant.

 

En conclusion

Vous avez plus de contrôle que vous pensez sur le stress qu’il peut y avoir dans votre équipe, ou que vous générez sans trop même le savoir. Ici l’idée n’est pas d’éveiller un sens de culpabilité en vous, mais plutôt de créer une ouverture afin que vous puissiez avoir un impact plus positif autour de vous, et ainsi augmenter la performance ET le bien-être.

En complément, si le sujet du stress et des émotions vous interpelle, il y a une autoformation en ligne de 2h qui peut vraiment vous aider. Ceux qui la suivent ont des outils pour la vie! Cliquez ici pour les détails.

guide à télécharger

*Nouveau guide*: Avoir des conversations difficiles efficaces et bienveillantes.

Avoir des conversations difficiles et oser régler ses conflits sont des actions qui peuvent réellement se transformer en un levier extraordinaire pour plus de performance, plus de satisfaction et plus de profondeur dans les relations.

Recevoir le guide sur les conversations difficiles

C'est parti! Vérifiez votre boîte courriel!