Êtes-vous compatible avec votre patron? Sinon, comment gérez vous cette situation? On observe généralement trois stratégies possibles pour gérer des relations complexes: s’unir, combattre ou partir.

Les stratégies dont je vous parlerai dans cet article sont: s’unir et partir. Cela est très personnel et lié à mon expérience: j’ai appris à choisir mes batailles et décidé que les combats ultimes pour moi c’est terminé!

Cela m’amène donc à vous parler du paradoxe de la gestion en lien avec la chaîne de commandement.

Voici une brève description des trois stratégies mentionnées:

S’unir : Il y a toujours moyen de s’unir professionnellement si vous tenez vraiment à votre emploi et que vous êtes capable de lâcher prise. S’unir n’est pas « endurer » une situation. S’unir c’est consciemment créer une alliance malgré les différences. Cela n’est pas négatif ni pénible, c’est ce qui est, complètement assumé.

Combattre : Cette stratégie consomme généralement beaucoup d’énergie et perpétue un cycle négatif. Là vous n’êtes pas bien, vous argumentez, vous ne trouvez pas le moyen de vous unir. Vous avez déjà peut-être tenter de régler la situation. Qu’est-ce qui vous fait rester?

Partir : Quand la situation ne nous convient pas, que les stratégies d’union et de combat ne conviennent ou ne fonctionnent pas, vous pouvez décider de changer de département, d’entreprise, de type d’emploi, etc.

Vous êtes libre de vos choix!

Discutons donc de l’union: comment pouvez-vous faire équipe avec votre patron, dans un cas d’incompatibilité?

Exemple #1 : Vous avez besoin d’attentes claires et ce que vous recevez de votre patron est flou pour vous.

Mes trucs pour s’unir:

  • Ne restez pas en attente, n’attendez pas l’impossible! Évitez de tomber dans un cycle de procrastination. Oser avancer et en même temps validez fréquemment que ce que vous faites correspond aux attentes en proposant des solutions concrètes. (Que penses-tu de tel livrable? Est-ce que cela répond à tes attentes? Qu’améliorerais-tu sur ce rapport?) Cela évitera de vous démotiver et vous permettra d’atteindre des résultats!

Exemple #2 : Vous êtes très détail et votre patron préfère que vous soyez synthétique? Vous aimeriez bien qu’il vous écoute, mais vous voyez bien qu’il a un manque d’intérêt…

Mes trucs pour s’unir:

  • Trouvez quelqu’un d’autre à qui tout raconter et maintenez une bonne relation avec votre patron!
  • Assurez-vous qu’il comprenne l’essentiel, surtout s’il doit vous représenter. Demandez-lui les enjeux les plus importants pour lui, ce qu’il a compris du dossier et fournissez-lui une synthèse répondant à ses besoins. Votre patron est peut-être moins « technique » que vous et tout ce dont il a besoin ce sont le contexte, les risques, les coûts et surtout les gains potentiels. En fait, de quoi a-t-il besoin?

Exemple #3 : Votre patron est détail, contrôlant, technique, etc., et vous non? Que tout doit être fait à sa manière? Vous trouvez qu’il fait du micro management? Comment pouvez-vous répondre à ses demandes et respecter votre style lorsque l’ordre vous est imposé?

Mes trucs pour s’unir:

  • On peut ignorer la chaîne de commandement si on se rend responsable et qu’on a la sagesse de savoir quand et comment désobéir aux ordres 😉 Vous ne pouvez pas me citer là-dessus!
  • Si cela vous bloque dans votre travail (approbations trop longues par exemple), assurez-vous qu’il comprenne bien les enjeux et qu’il s’approprie le problème. Vous pouvez aussi vous faire appuyer, par exemple: si les clients sont insatisfaits du délai d’approbation, demandez leurs d’escalader! Il y aura beaucoup plus de chance que les choses bougent si vous rendez les conséquences visibles que si vous discutez de vos problèmes avec vos collègues à la cafétéria!  Passez à l’action dès maintenant!
  • Demandez-lui ce qu’ils s’attend de vous exactement. Confrontez calmement et poliment votre patron sur le paradoxe entre ses demandes, le fait qu’il vous responsabilise et en même temps vous dit quoi faire exactement… Demandez-lui comment il veut gérer les livrables qu’il vous demande et qu’elle est la meilleure manière pour vous de travailler ensemble.
  • S’il maîtrise plus le sujet que vous, ne vous embourbez pas dans des réponses floues… ça ne risquerait que de dégénérer. Dites-lui que vous ne maîtrisez pas tous les détails et que vous reviendrez vers lui plus tard!

Vous avez tentez de vous unir et cela ne vous satisfait pas? Vous ne savez plus quoi faire et partir vous semble un trop grand pas? Faites-vous accompagner par un coach! Je vous réfère aussi à ma capsule vidéo sur le sujet Oser!

Qu’allez-vous faire?

Commencez dès maintenant à créer un futur plus performant!

Recevez chaque2 semaines des conseils gratuits pour vous aider à développer votre leadership

😎  p.s. Les abonnés bénéficient de 15% de rabais sur la formation en ligne (apprendre librement et à prix invitant, qu'en pensez-vous?)

Vous êtes maintenant abonné!