Quels sont vos indicateurs de performance? Comment en créer facilement et les communiquer efficacement?

Ce qui n’est pas mesuré n’existe pas. – Inconnu

Les mystères de la mesure

Votre patron vous demande des mesures objectives et rationnelles (dans un beau rapport) et vous n’avez rien en place? Que pouvez-vous faire facilement? (Avant de demander un budget pour tout changer le système informatique…)

Mes trucs pour créer des indicateurs

  • Quels sont les besoins?

Validez les priorités de votre patron, comprenez l’utilisation qu’il en fera et ce qui est important pour lui. Qu’avez-VOUS besoin pour bien faire votre travail et être en mesure de bien passer vos points? Par exemple : qu’est-ce qui vous aiderait à demander une augmentation budgétaire? À connaître votre taux de roulement de personnel? À rencontrer vos objectifs annuels sur la qualité de l’inventaire que vous gérez? Priorisez-vous, vous aussi.

Vous pouvez commencer à vous bâtir un petit tableau pour lister les indicateurs à créer :

      • indicateur
      • objectif de la mesure (pourquoi vous mesurez cela)
      • fréquence où vous désirez avoir cet indicateur
      • priorité
  •  Faites-vous aider!

Qui pourrait vous aider dès aujourd’hui? La comptabilité? Le service des achats? Les ressources humaines? L’équipe TI avec une extraction de données que vous pouvez manipuler dans Excel? Il y a des solutions simples et créatives! Vous n’êtes pas la seule personne qui a des besoins.

 Vous pouvez ajouter dans votre tableau,  de nouvelles colonnes.

      • Qui peut vous aider?
      • Quel outil allez-vous utiliser?
  • Valider

Valider ces indicateurs avec votre intuition, les opérations ou d’autres intervenants. (J’ai souvent vu des patrons demander un suivi budgétaire et le demander aussi à la comptabilité pour le même département… les données sont potentiellement différentes).

 Vous pouvez ajouter dans votre tableau, de nouvelles colonnes :

      • Qu’allez-vous faire pour tester que l’indicateur fournie la bonne information?
      • Avec quel fait réel pouvez-vous comparer votre indicateur?

 

Maintenant vous avez des indicateurs en place…  Qui lit vos rapports? Quelle interprétation est-elle faite?

Mes trucs pour compréhension efficace

  •  Facilitez l’interprétation pour le lecteur! Vous réussissez à mesurer le taux de roulement, et ce mois-ci il est plus élevé, voire anormal. Votre contexte actuel est que vous avez embauché un nouveau superviseur et avez un nouveau compétiteur sur le marché. Si vous ajoutez dans une colonne Commentaires :
      • Arrivée du compétiteur XYZ. Besoin de revoir la stratégie de rétention. Dossier en cours aux ressources humaines. Cela enlèvera d’emblée la perception que c’est le nouveau superviseur.
      • OU Arrivée du nouveau superviseur avec des méthodes de gestion différentes. Besoin de plus de supervision, coaching et plan d’action clair. Le fait d’avoir un nouveau compétiteur n’aide pas la situation, nous devons réagir rapidement.

Le contexte et surtout les actions à poser sont très différents, avec le même chiffre! Ne justifiez pas, passez en mode solution!

  • Présenter ses indicateurs de vive voix. L’objectif est de valider la compréhension des données. (Il s’agit que votre patron ne comprenne pas, qu’il en parle à son patron et vous voilà parti dans une boucle sans fin d’incompréhensions mutuelles).  Il n’y a rien comme une discussion lorsqu’on parle de productivité. Lorsque ce n’était pas possible, la colonne commentaires peut être assez puissante! Il faut qu’elle soit concise, factuelle, objective et orienté solution.

 

Qu’allez-vous mesurer?

Commencez dès maintenant à créer un futur plus performant!

Recevez chaque2 semaines des conseils gratuits pour vous aider à développer votre leadership

😎  p.s. Les abonnés bénéficient de 15% de rabais sur la formation en ligne (apprendre librement et à prix invitant, qu'en pensez-vous?)

Vous êtes maintenant abonné!