On vous a appris à être humble? L’humilité est une très belle qualité et on la retrouve chez la plupart des leaders. Peut-être êtes-vous trop humble pour démontrer l’impact que vous avez, ou encore vous ne l’êtes pas assez et votre impact est plutôt négatif.

Quel impact avez-vous? Quel impact voulez-vous créer?

Vous êtes fier de l’impact que vous avez, vous savez le reconnaître et le communiquer? Bravo, alors je vous invite à donner aux lecteurs de cet article, votre avis et encore plus d’outils!

Je vous invite à poursuivre pour voir les deux étapes simples que je propose.

Clarifions aussi qu’humilité ne veut pas dire s’empêcher d’être fier de notre apport, de notre impact. Puis, communiquer notre fierté, est-ce mal? Non, et je dirais même que cela est nécessaire si vous voulez créer de l’impact positif dans votre

Comment déterminer l’impact que vous avez sur votre environnement professionnel?

Voici deux étapes pour y arriver :

impactstitre1

Étape #1: Reconnaissez l’impact que vous avez au travail

Lorsque je revois d’anciens collègues de travail ou que mes clients me laissent des témoignages, je peux mesurer l’impact que j’ai eu de leur point de vue.

Dans le monde du leadership, la perception des autres devient des faits.

Alors comment mesurer votre impact? Voici trois requêtes pour vous.

A- Définissez quel impact vous voulez avoir. Autrement dit, répondez à la question: Que voulez-vous que les gens retiennent de vous?

Ce n’est pas anodin. Si je veux laisser comme perception que l’on peut augmenter la productivité tout en conservant l’harmonie, l’engagement et la mobilisation, j’agirai différemment que si je veux simplement augmenter la productivité. Vous voyez? Le plus clair et détaillé, le mieux. Idéalement, cet objectif est à moyen-long terme.

B- À la fin de chaque semaine, prenez le temps de noter les actions et résultats que vous avez en lien avec la perception que vous voulez laisser.

Alors vous notez :

  • la situation;
  • vos actions;
  • les résultats;
  • et vos apprentissages.

Une approche très efficace qui peut être utilisée facilement pour la promotion de votre impact que nous verrons ci-dessous! (et en passant, même dans les entrevues ou dans votre cv!!)

Au niveau de la fréquence, je suggère hebdomadaire. L’idée est de faire cet exercice assez fréquemment pour ne rien oublier.

Une fois que vous êtes aligné avec vos buts et que vos actions sont cohérentes avec votre objectif, il sera facile pour vous de noter vos accomplissements.

C- Comment les actions que vous faite contribuent à votre objectif en lien avec l’impact que vous voulez avoir sur votre environnement? Faites une rétrospection et améliorez-vous.

Ce bilan servira à trois choses : 1) reconnaître ce que vous faites, 2) augmenter votre confiance, 3) vous améliorer.

Par exemple (en suivant les étapes A, B, C):

A. Je désire que les gens pensent à moi comme la personne qui est autant orientée vers les ressources humaines que les résultats.

B.Cette semaine

  1. Situation: Les objectifs financiers de ce mois sont ambitieux et l’équipe ne livre pas. Actions: J’ai demandé à mes équipes de contribuer plus. Résultats: J’ai atteints les objectifs et certains employés ont été frustrés de la manière dont je leur ai demandé. Apprentissages : communiquer mes attentes plus tôt
  2. Situation: Un client s’est plaint du service dans une situation précise. Après une brève analyse je me suis rendu compte que cette situation était récurrente et coûteuse. Actions: J’ai impliqué l’équipe dans la refonte dudit processus. J’ai communiqué la nouvelle façon de faire aux personnes impliquées. Résultats: L’équipe utilise la nouvelle façon avec enthousiasme et nous avons régler une faille qui augmenter la productivité globale. Apprentissages: Adresser les situations rapidement en impliquant les autres donne des résultats positifs.

C.Bilan

  1. J’ai réussi d’un point de vue financier et j’aurais pu avoir communiqué mes attentes d’une meilleure façon.
  2. Bravo!

AVERTISSEMENT! Ne tombez pas dans le négatif! Équilibrez les points positifs et négatifs (ou avoir plus de positifs, c’est très très permis!!)

Il est plus facile de se critiquer que de se reconnaître.

impactstitre2

Étape #2 : Faites-la promotion de l’impact que vous avez au travail

Ouf! L’humilité n’aime pas cette étape 🙂 Est-ce vraiment de l’humilité ou être humble devient la raison de ne pas sortir de votre zone de confort et d’accéder à ce que vous voulez vraiment? Une promotion? De la reconnaissance?

Quel est votre objectif déjà? Ne le perdez pas de vue!

Comment faire la promotion de ses résultats? (3 idées)

  1. Lorsqu’on vous demande comment va tel ou tel projet, plutôt que de répondre par « Super! » ou encore de lister vos problèmes, utilisez votre bilan. Exemple : le projet XYZ va bien! Cette semaine il est arrivé [situation], j’ai [actions] et ça a donné [résultats] et j’ai appris que [apprentissages].
  2. À la fin du mois, prenez vos bilans hebdomadaires. Sortez les 3 à 5 meilleurs cas qui sont autant en lien avec vos objectifs personnels que ceux de l’organisation ou de votre patron. Dites-leur.
  3. Demandez du feedback au moins une fois par année, idéalement deux, à votre patron, employés et collègues pour valider la perception qu’ils ont de vous. Et rajustez le tir!

Aidez les gens à comprendre ce que vous faites.

Les bons coups et les mauvais coups peuvent être très pertinents. Exprimer son expérience et ses apprentissages est très positif et contribue à l’évolution de tous.

 

En conclusion :

  • Définissez la perception que vous voulez laisser.
  • Agissez en conséquence.
  • Faites une rétrospective régulière (situation, action, résultats, apprentissage).
  • Ne manquez pas une occasion de communiquer sur vos accomplissements.
  • Faites-vous un devoir de communiquer l’impact que vous avez sur votre environnement à votre hiérarchie, collègue et autres personnes influente.
  • Validez la perception que vous laissez au moins une fois par année.

 

J’aime vous lire, qu’en pensez-vous?

 

Retrouvez cet article sur LinkedIn.