Selon vous, combien de vos employés sont réellement engagés au travail? En posant cette question à l’audience de ma conférence sur le sujet dans le cadre de l’événement Stratégies PME 2016, la plupart des participants ont estimé entre 40% et 60%.

Selon Gallup, c’est en fait 33% de vos employés qui seraient engagés au travail. C’est un employé sur trois. Et les autres? 50% sont désengagés, 17% sont contre-productifs.

Résumons:

  • Engagés 33%: Vous pouvez compter sans vous poser de question sur 1 personne sur 3 dans votre entreprise.
  • Désengagés 50%: Ce sont ceux qui « font du temps », ils font ce qu’ils doivent faire, ils ne causent aucun problème. Vous les remarquez à peine.
  • Contre-productifs 17%: Ces derniers sont tellement désengagés qu’ils causent du tort à votre entreprise.

Voici quoi faire pour être un leader plus engagé (2 éléments) et comment être un leader plus mobilisant (4 étapes).

Lors de la conférence je racontais l’histoire du moment où je suis passée de gestionnaire de projets à directrice. Gérer des gestionnaires qui gèrent des gestionnaires nécessite une toute autre posture… que je croyais que j’avais, et qu’en fait je n’avais pas. Je crois que ce qui est important, pour tous les gestionnaires, est l’intention. J’avais la ferme et réelle intention d’être une leader engagée et mobilisante. Simplement je m’y prenais mal.

Alors leader, ne soyez pas mal à l’aise si vous vous reconnaissez dans les exemples ci-dessous. Si vous lisez ce billet, c’est qu’à priori, vous avez le sujet à coeur. Alors, déjà, BRAVO!

Qu’est-ce qu’un leader engagé et mobilisant?

phr_greve2010_0081Vous savez la génération que l’on dit « impossible à mobiliser »? Et bien, chez nous, au Québec, en 2012, elle s’est mobilisée pour les droits des étudiants. Que l’on soit pour ou contre, des leaders ont réussi d’une façon extrême, à mobiliser des jeunes durant environ 7 mois. Ces étudiants ont subi des impacts sur leur vie personnelle et professionnelle.

  • Les gens se mobilisent lors qu’ils croient à la cause d’un leader.
  • Il n’y a pas de mobilisation sans leader.
  • Il n’y a pas de leader sans cause.

 

Quoi faire pour être plus engagé dans son rôle de leader?

Nous avons tous des déclencheurs pour être un leader plus engagé désirant mobiliser davantage. Pour ma part cela a été un départ pour un congé de maternité. Moi qui avais toujours livré les résultats attendus, je me retrouvais en position où je voulais les mêmes résultats, sans que je n’y sois.

Vous qui cherchez une relève, ceci est pour vous.

Vous qui désirez une promotion, et vous sentez que cela sera impossible parce que vous êtes expert de votre domaine, ceci est pour vous.

Voici les deux éléments que j’ai faits pour être une leader plus engagée.

  1. Mieux se connaître
  2. Mieux connaître ceux qui nous entourent

Les éléments que je vous suggère d’explorer sont:

  • les valeurs
  • les forces
  • les intérêts
  • les motivations
  • le style de communication

Concrètement, j’ai fait une introspection pour mieux me connaître, j’ai utilisé des tests validés, j’ai lu des livres, je me suis fait coaché, j’ai posé des questions à mon entourage. Ensuite, j’ai bâti un mini questionnaire simple pour m’aider à mieux connaître toutes les personnes de mon équipe. J’ai découvert des intérêts insoupçonnés, j’ai impliqué des nouvelles personnes dans des projets.

Surtout, j’ai créé une relation d’humain à humain avec mon équipe.

Ce que cela veut dire? Nous avons tous des valeurs, des forces, des intérêts, des motivations et un style qui nous est propre et qui mérite d’être entendu et connu. Ramenez le travail à la dimension humaine et vous êtes dans la bonne direction.

Quoi faire pour être plus mobilisant envers son équipe?

Le levier que vous avez est sur le 50% des gens désengagés. (Pas mal non?) Je vous propose 4 étapes pour être plus mobilisant:

Étape #1: La cause

Définissez clairement la cause qui vous est chère.

  • Qu’est-ce qui fait que vous faites ce que vous faites?
  • Quelle est l’étincelle qui a créé l’entreprise ou l’ambition de votre rôle?
  • Que voulez-vous qu’on se rappelle de vous quand vous aurez quittez ce rôle?

Une cause bien articulée est facilement transformable en comportements attendus.

C’est-à-dire que les gens qui vous entourent savent quoi faire et connaissent vos attentes, concrètement. Ils savent quelles actions poser pour vous supporter dans votre cause.

Étape #2: La communication

funnelNe communiquez pas pour vous, mais pour ceux qui doivent comprendre. J’utilise (encore) ici l’image de l’entonnoir.

Essentiellement, communiquez votre cheminement mental et non seulement la cible. Autrement, les gens ont du mal à comprendre et ne vous suivent pas.

Par exemple si je vous dis: « Allez tout le monde, on sort du local maintenant! ». Selon les statistiques 33% vont sortir, 50% vont le faire si cela correspond à leur description de tâches sinon ils vont ronchonner, 17% ne le feront pas et tenteront de convaincre les autres de ne pas sortir.

Maintenant, si je vous dis: « Il y a le feu, les pompiers sont appelés, sortez maintenant! ». Je suis prête à parier que 100% des gens vont sortir sans ronchonner.

Voici ce que je veux dire par expliquer votre cheminement mental. Pour plus de détails sur la communication, lisez cet article.

Dernier point: communiquez de façon régulière. Toutes les occasions sont bonnes. Visez communiquer à toutes les 4 à 8 semaines pour rappeler votre cause à tous.

Étape #3: La responsabilisation

Il y a un paradoxe entre la définition des rôles et des responsabilités et la responsabilisation.

Plus les rôles et responsabilités sont précises, moins vous avez de responsabilisation. En même temps, la plupart des gens aimeraient avoir des rôles et des responsabilités plus clairs, n’est-ce pas?

La clé? Donnez des rôles et des responsabilités claires ET avec une marge de manoeuvre.

Laissez l’espace. Laissez les gens prendre leur place et vous proposez des idées. Cela est plus difficile que ça en a l’air. Les leaders plutôt directif auront de la difficultés à diminuer leur rythme, les leaders plus du type consensus auront du mal à définir les rôles.

Une chose est certaine, vous êtes le leader, vous pouvez définir des rôles clairs qui donnent assez d’espace.

L’exemple? Avez-vous remarqué que si vous transférez votre poisson rouge dans un bocal plus grand, il grossira. Il prendra tout son espace?

C’est la même chose avec les gens. Ils ont besoin d’une zone délimitée, claire, et ensuite ils s’épanouiront tant qu’ils auront de l’espace.

Étape #4: La reconnaissance

Ceci est votre outil le plus facile et le plus efficace.

Les reconnaissances monétaires et matérielles n’ont aucun effet sur l’engagement et la mobilisation.

Elles sont nécessaires, pour d’autres raisons.

Voici des idées pour d’autres types de reconnaissances, qui sont plutôt senties, qui viennent du coeur plutôt que de la tête et des chiffres.

  • Des billets pour un match sportif
  • Un café
  • Un lunch
  • Une attention particulière (Bravo, cela fait 2 ans que tu fais partie de notre équipe!)

Si le sujet vous intéresse, lisez comment augmenter la productivité, à faible coût.

Reconnaissez proportionnellement à l’effort, cela augmentera votre crédibilité.

L’erreur classique est de féliciter une équipe qui a produit de mauvais résultats ou merdé sur un projet. Vous le faites pour ne pas décourager l’équipe, mais dites-vous que 100% des gens n’aiment pas faire un mauvais travail. Si vous désirez les mobiliser, arrêtez de faire cela.

Conclusion

En résumé pour être un leader plus engagé et mobilisant, que pouvez-vous faire?

  • Mieux vous connaître et mieux connaître les gens qui vous entourent
  • Définir votre cause et la communiquer de façon à ce que ceux qui vous entourent la comprennent.
  • Laisser de la place à la responsabilisation. Soyez ouvert.
  • Augmenter la reconnaissance sentie.

 

Sachant que vous avez un potentiel d’une personne sur deux dans votre entreprise à engager, je vous laisse sur les questions suivantes:

Combien cela vous coûte-t-il aujourd’hui ne pas utiliser tout le potentiel que vous avez dans votre organisation?

Quelle part de votre 50% pourriez-vous mobiliser?

 

Aussi sur LinkedIn.