J’aime les moments de recul. Les moments, où consciemment, je refais le point sur mes objectifs et ajuste ma planification. Cela me permet d’anticiper, d’avoir une bonne vision et surtout de m’adapter au contexte! Ce fameux contexte qui change constamment! Eh oui, même dans mon domaine! Il y a des nouvelles tendances, des nouveaux joueurs et des ajustements de marché. Pour rester compétitive et productive, j’ouvre l’œil!

Je vous invite à faire de même et à profiter de la puissance du recul!

Profitons de cette mi-année pour faire un bilan, simple, et rapide.L’idée est de s’ajuster, de faire le point et de planifier ce qui est juste et pertinent pour le reste de l’année.


De mon côté, j’ai une routine trimestrielle, qui débute en janvier de chaque année. La voici:

  • Bilan pour la nouvelle année au début janvier, ou durant la période des fêtes. J’en profite pour prendre quelques jours de vacances et faire un point qui inclut une vision sur 3 ans et des objectifs annuels.
  • Mars ou avril je prends environ 1/2 journée pour revoir et ajuster mes objectifs pour l’année en cours.
  • En juillet, je prends 1-2 journées pour faire le point des 6 derniers mois et refaire une planification globale pour le reste de l’année. Je relis ma vision sur 3 ans pour voir si elle résonne toujours pour moi, j’ajuste le cas échéant.
  • En octobre je prends environ 1/2 journée pour revoir et ajuster mes objectifs de l’année en cours.

C’est simple, efficace et flexible. J’use de souplesse et ajuste selon le contexte actuel: les opportunités et le marché. Il se passe tellement de choses et ce monde va si vite!! Ce qui est important c’est de ne pas perdre de vue mon sens, mon « pour quoi » je fais ce que je fais. Tant que je reste dans cette lignée, le reste n’est que support pour avancer.

Pour revenir à ma routine, je l’utilise depuis plusieurs années (même lorsque j’étais salariée). J’aime faire le point sur mes envies, mes désirs, les transformer en objectifs et ajuster le tout selon les aléas de la vie. Voici quelques impacts de prendre du recul, pour moi:

  • augmenter mon focus sur les objectifs à atteindre (pour gérer mon esprit créatif!!);
  • développer mes compétences en planifiant des formations ou des lectures en lien avec ce que je veux atteindre;
  • m’organiser pour prendre des vacances (car elles sont dans ma planif!);
  • anticiper les besoins monétaires, les heures à travailler, etc. pour que le tout soit réaliste et que j’y arrive!

Je me suis inspirée de plusieurs façons de faire et vous présente mon outil personnel. Je vous invite à faire l’exercice qui a pour bénéfice certain de ne pas perdre de vue la forêt! Alors, voici un petit guide pour vous inspirer! Vous avez besoin de quelque chose pour écrire. Personnellement je suis au cahier et crayon, mais prenez le support qui vous convient le mieux.

 

#1: Recul sur ses objectifs, sur soi et son contexte

Je prends toujours un peu de temps pour faire le point sur ce qui se passe, ce qui s’est passé sur le marché, de revenir sur les résultats atteints ou non, le pourquoi.

Je me pose ces 5 questions:

  1. Dans quelle mesure ai-je atteint ou non les objectifs prévus et quelles en étaient les raisons? (Pour ce que je n’ai pas réussi à faire, je me demande si j’ai besoin de coaching! 😉 )
  2. Qu’ai-je observé de différent sur le marché?
  3. Qu’est-ce que j’ai bien fait?
  4. Qu’est-ce que j’aurais pu mieux faire?
  5. Qu’est-ce qui me manque pour atteindre mes buts?

 

#2: Abolissez les filtres

Sortez de votre raison et notez simplement ce que vous accompliriez si tout était possible. Si cela vous inspire, vous pouvez le faire par sphère de vie: personnel, social, professionnel, etc.

Cela a l’air simple, et ne l’est pas! Nous avons si souvent notre petite voix interne qui nous freine avant même que l’on puisse noter ces idées. Cette étape est hyper importante!

 

#3: Priorisez

Pour chacune de vos envies, indiquez trois choses: l’impact sur vous et sur les autres, puis qui vous devez être. Voici des exemples:

  • But personnel (santé) – Augmenter ma santé cardiovasculaire de sorte que je sois capable de courir 5 km facilement.
    • Impact (sur moi) – Me lever plus tôt, réorganiser mon horaire, sortir de ma zone de confort au niveau de la santé, être capable de courir 5km!
    • Impact (sur les autres) – Changement de routine dans la famille, inspiration d’un mode de vie sain!
    • Qui dois-je être – déterminée
  • But professionnel (marketing) – Publier un nouvel article toutes les semaines.
    • Impact (sur moi) – créer un horaire réaliste et refuser des engagements au besoin, remplir ma mission de partager!
    • Impact (sur les autres) – se faire dire non, recevoir du contenu régulièrement!
    • Qui dois-je être – créative

Et comment on priorise tout cela? En se demandant si les impacts de faire versus ceux de ne pas faire sont plus important et ce que nous sommes prêts à investir comme effort.

Personne ne vous oblige à rien. Faites-ce qui vous nourri.

Votre objectif ne vous inspire pas? Faites-vous coacher!

*inspiré d’une vidéo de Marie Forleo

 

#4: Créez votre plan annuel (et repriorisez)

Sur une page d’un cahier, faites 12 cases: une pour chaque mois. Commencez par indiquer les mois où vous savez déjà que vous serez occupée ou non disponible pour vos objectifs : les vacances, votre fin d’année fiscale, etc.

Il s’agit simplement de créer de la clarté et d’être réaliste.

Vous connaissez les périodes pendant lesquelles vous êtes moins disposée et avez désormais une vue à haut niveau de vos disponibilités. Bravo!

Ajoutez maintenant la planification à haut niveau, c’est-à-dire les grandes lignes de vos buts / rêves. Si vous aviez comme objectif de développer un nouveau produit, augmentez vos ventes, etc., indiquez pour quels mois vous aimeriez avoir terminé le tout et faites du « rétroplanning ».

Par exemple : pour lancer mon nouveau produit en octobre prochain, je dois avoir terminé la dernière étape en septembre, au mois d’août je serai en vacances, et avant cela j’ai de la recherche à faire. Je dois au plus tard débuter en mai pour faire le lancement en octobre.

C’est l’occasion de faire un autre tri. Avez-vous le temps de faire tout ce que vous voulez faire?

 

#5: Créez votre plan trimestriel

J’aime bien voir le tout sur un trimestre. C’est court et en même temps assez long pour livrer du concret.

Divisez horizontalement une nouvelle page de votre cahier en trois.

Pour chacun des mois, notez les sous objectifs qui vous permettront d’atteindre vos buts et rêves globaux dans l’année. Il est tout à fait normal d’avoir plus de détail pour le trimestre en cours et de moins en moins pour les suivants.

Voici un exemple :

  • Juillet
    • But : augmenter la qualité de mon rayonnement
      • Comment (idées):  Réviser le contenu de mon site web, faire de nouvelles photos, publier 2 articles.
    • But : santé cardiovasculaire
      • Comment (idées): Tester la nouvelle routine du matin, prendre un entraîneur.

Planifiez votre travail et travaillez sur votre plan!

IMPORTANT: Mettez le tout dans votre agenda. Faites-en une réalité dès maintenant!

*Vous pourriez allez plus loin en vous inspirant de la méthode Bullet Journal.

 

#6 Suivez et ajustez

À la fin de chaque mois si vous le souhaitez et/ou lors de vos révisions trimestrielles, faites cette réflexion :

  • Qu’ai-je bien fait?
  • Que puis améliorer?
  • Que me manque-t-il?

Et ajustez votre plan!!

 

Conclusion

En fait s’il n’y avait qu’une chose à retenir ce serait: prenez le temps de prendre du recul, régulièrement, pour vous. Plus vous serez à même de comprendre votre contexte, le marché, ce qui se passe et d’ajuster votre plan en tenant compte de vos envies profondes, plus vous réussirez!

Des outils pour vous:

Les Ateliers du Leader Agile. Une formation d'avant-garde, incluant coaching individuel. Vidéo explicative et détails ici!

Prochaine session: Novembre (1-2-14-15)

Programmes de coaching individuel

Les livres de l'auteure

Share This

Partager

Partager cette page avec vos amis!