Les bénéfices du coaching sont démontrés de manière scientifique.

Merci à Louis Baron, Ph.D. de les avoir partagé lors du congrès de annuel d’ICF Québec 2015.

 

Voici les bénéfices mesurés:

 

Le coaching permet d’augmenter:

  • les habiletés de gestion (planification, gestion du temps, capacité d’analyse)
    • Bowles et l. (2007); Grant, Curtayne et Burton (2009)
  • les comportements de leadership
    • Thach (2002); Bowles et al. (2007); Nieminen, Smerek, Kotrba et Denison (2013); Grant (2013)
  • les comportement de leadership transformationnel
    • Finn (2007); Cerni, Curtis et Colmar (2010)
  • la clarté et la spécificité des objectifs
    • Smither et al. (2003); Moen et Skaalvik (2009)
  • la flexibilité managériale
    • Jones, Rafferty et Griffin (2006)
  • la performance de l’équipe
    • Bowles et al. (2007), Olivera et al. (1997)
  • la perception d’atteinte des objectifs développementaux
    • Grant, Curtayne et Burtoon (2009); Sztucinski (2001); Grant (2013)
  • l’atteinte des objectifs de l’organisation
    • Bowles et al. (2007); Libri et Kemp (2006)
  • la satisfaction au travail
    • Luthans et Perterson (2003)
  • l’engagement envers l’entreprise
    • Luthans et Perterson (2003)
  • la collaboration avec les subordonnés
    • Kochanowski, Seifert et Yuki (2009)
  • la résilience
    • Grant, Curtayne et Burton (2009); Grant (2013)
  • le bien-être
    • Grant, Curtayne et Burton (2009); Grant (2013)
  • la satisfaction face à la carrière
    • Bozer et Sarros (2012)

 

Le coaching permet de diminuer:

  • l’intention de quitter des employés
    • Luthans et Perterson (2003)
  • la dépression
    • Grant, Curtayne et Burton (2009); Grant (2013)
  • le stress
    • Grant, Curtayne et Burton (2009); Gyllensten et Palmer (2005)